Le Vice-président de la Polynésie française, Teva ROHFRITSCH, a rencontré le « French Polynesia Regional Group » (FPRG), représenté par son président, Christophe PLEE, qui était accompagné de Marc STUHLFAUTH, premier vice-président, Stéphane CHIN LOY, second vice-président, Cyrille DUBOIS, secrétaire adjoint, Vincent FABRE, trésorier, et André BIHANNIC, coordinateur du FPRG, et Mike AH TCHOY, directeur général de la CCISM.

Après le succès des Pacific Business Days en 2018, le secteur privé polynésien a souhaité occuper durablement la scène économique régionale.

Créé en juin 2019, cet organisme représentatif polynésien du secteur privé dans la région Pacifique, a pour objectif principal l’organisation de missions de développement de réseaux d’affaires vers les économies insulaires de la région.

Cette rencontre a été l’occasion d’échanger sur la potentialité d’un rayonnement de la Polynésie française dans le Pacifique Sud. A cet effet, plusieurs marchés cibles, identifiés comme prioritaires, sont apparus : les Iles Cook, l’Australie, la Nouvelle-Zélande ou encore Fidji où une première rencontre a d’ores-et-déjà eue lieu. Chacun de ces territoires relevant de caractéristiques singulières et opportunes.

Le Vice-président rappelle que le Pays s’emploie à tisser de nouvelles relations et à garder les liens avec nos homologues du Pacifique. Plusieurs visioconférences sont d’ailleurs programmées au cours desquelles diverses thématiques seront abordées notamment sur le secteur de l’import-export, du tourisme ou de l’environnement.  

Le FPRG a depuis rejoint le « Pacific Island Private Sector Organisation », et redouble d’ambition en vue de promouvoir au mieux le Fenua dans la zone Pacifique.  

Le Vice-président a réaffirmé le soutien du Pays au FPRG et a salué la nécessité et la pertinence de cette initiative privée afin de renforcer la représentativité et la présence des entreprises polynésiennes dans le bassin Pacifique.